Les tracts de campagne

Observons les programmes des candidats reçus jusqu’à présent sous l’angle de la communication, donc de la manière de transmettre leurs idées et de la clarté de leurs documents.

Attention, il ne s’agit pas ici (pour le moment) de discuter du fond des propositions des candidats mais uniquement de la forme, c’est à dire de leur manière de communiquer avec nous, les électeurs anonymes.

Courb’Awards du meilleur et du pire

Award du meilleur format : gagné haut la main par Jacques Kossowski ! Le papier est de bonne qualité, toutes les couleurs y sont (même le rose !) et le format au moins n’est pas dépaysant : on a l’impression de lire Le Figaro. A côté, les petits formats de Jean-André et d’Arash font un peu cheap.

Award du pire graphiste : attribué à Jean-André Lasserre. Le vert de la page de couverture de son programme est à éloigner à tout prix des épileptiques sous peine de devoir réaliser un voyage aux urgences (qui ne sont même pas encore à Courbevoie)

Award du plus rigolo : Arash Derambarsh sans conteste, avec cette phrase qui au moins m’a bien fait rire « J.Kossowski … Le bilan de son mandat a été de soutenir le minitel ».  Cher Arash, n’oublions pas quand même que le Minitel Rose a fait la fortune de nombreux entrepreneurs en France, parmi les plus cotés actuellement …

Award du plus grand nombre de propositions : Jean-André Lasserre avec 123 propositions contre 37 chez Jacques Kossowski et 23 chez Arash Derambarsh. Quand on peut faire une religion avec 12 commandements, imaginez ce qu’on peut faire avec 123 propositions ! On sent l’ancienneté dans l’opposition, si on ne l’élit pas cette année, en 2020 on aura ‘234 propositions pour Courbevoie’ …

Award de la meilleure faute d’orthographe : Arash Derambarsh avec ce joli ‘…fiscalité aventageuse’. Mais bon étant moi-même dépendant du correcteur d’orthographe, je ne saurais jeter la pierre…

Award de la meilleure infographie : Jacques Kossowski avec cette jolie page intérieure où les projets sont découpés par quartiers. Quand, comme moi, on se fiche complètement de ce qui se passe à Faubourg de l’Arche ou à Becon, c’est pratique pour retrouver les propositions qui nous concernent. Et pour pas qu’il y ait de jaloux, chaque quartier a son ‘programme quartier apaisés’. Ouf, moi qui commençait à stresser, ça va mieux là …

Award du plus écolo : Arash Derembash, avec seulement 4 page type A4 plié en 2, au moins, il n’aura pas tué beaucoup d’arbres pour communiquer sur son programme.

Award de la meilleure teinture : Jacques Kossowski, que je n’ai pas reconnu sur la photo de son programme. Dans mes derniers souvenirs, il avait quelques cheveux blancs non ? Et là pfiou, disparus !

Au final, en faisant totalement abstraction du fond (qui n’est pas le sujet de cet article), avantage au programme de Jacques Kossowski en termes de marketing, à savoir la lisibilité, la mise en page, et la synthèse sur la dernière page.

Après, le contenu qui reste le plus important sera le sujet d’autres articles …

 

4 pensées sur “Les tracts de campagne

  • 12 février 2014 à 21 h 53 min
    Lien Permanent

    Plutôt normal pour la photo puisque Jacques Kossowski a repris la photo de sa campagne de… 2008 🙂

    Répondre
  • 12 février 2014 à 23 h 27 min
    Lien Permanent

    En effet, ça aide ! D’ailleurs je cherche (sans succès pour le moment) le programme de la campagne de 2008. Je serais curieux de voir ce qu’il contenait

    Répondre
  • 13 février 2014 à 11 h 29 min
    Lien Permanent

    La ressemblance est en effet évidente. Pour autant, quel mal à ça ? Avoir une bonne idée et la partager entre candidats / collègues d’un même parti n’a en soi rien de critiquable.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *