Sujet de campagne – La ligne L SNCF

Comme 7500 autres personnes, je prends chaque jour la Ligne L de la SNCF à la gare de Courbevoie pour aller travailler, et j’en subis donc les multiples désagréments. Que proposent nos candidats sur le sujet ?

Le sujet est d’importance pour nombre d’entre nous, et amène plus que son lot de désagréments. Et pourtant, il est curieusement absent des programmes ou presque.

Rien vu dans le programme de Jacques Kossowski
Rien vu dans le programme d’Arash Derembarsh
Proposition 103 chez JA Lasserre « Négocier avec la SNCF pour une meilleure régularité des trains sur la ligne L »

A leur décharge, le maire n’est en effet pas responsable des trains qui sont sous la responsabilité de la SNCF et du STIF. Il ne peut qu’essayer de faire pression, ce qu’ont tenté conjointement J. Kossowski, JA. Lasserre et de nombreux autres élus du département
http://jacqueskossowski.com/2014/02/06/lengagement-de-jacques-kossowski-pour-une-remise-a-plat-de-la-ligne-l/
http://courbevoie.typepad.fr/une_autre_ambition_pour_c/2013/12/retour-sur-le-comite-de-ligne-l-du-17-decembre.html

Mais bon, on est bien content de savoir qu’ils essayent, qu’il faudra être patient, et qu’un jour nous aussi on aura des beaux trains tout neufs mais en attendant, on fait quoi nous ?

Le plus frustrant pour un usager de la gare de Courbevoie n’est pas qu’il n’y ait pas de trains. C’est qu’il y en ait toujours qui passent et ne s’arrêtent pas, à savoir les directs de La Défense. On sent nettement que les trains directs sont privilégiés. En conséquence, dès qu’un train pour Courbevoie prend du retard au départ il est supprimé pour ne pas retarder le train direct. Dans les documents présentés à nos élus, la SNCF semble avoir promis qu’en cas de suppression du train de St Cloud, les trains directs s’arrêteraient à la gare de Courbevoie (entre autres). Mais je n’en ai pas vraiment vu l’effet pour le moment.

Je peux comprendre que La Défense soit un pôle prioritaire pour les transports, mais combien de fois ai-je eu envie de tirer le signal d’alarme pour m’arrêter à Courbevoie ?

Alors Messieurs les candidats, une idée comme ça en passant : et si vous mettiez en place un système de navette en bus aux heures de pointe entre la gare de Courbevoie et la gare de La Défense ? A priori, les axes routiers entre le CNIT et la gare de Courbevoie ne sont pas excessivement chargés, et une telle navette ne mettrait que 2/3 minutes à faire le trajet.
Ainsi, quand le train de Courbevoie est supprimé, on pourrait en 5mn rejoindre la gare de La Défense ou en revenir et profiter de sa desserte plus avantageuse ?
Cela permettrait aussi de ne pas piétiner rageusement sur le quai quand on vient de rater le train et que le prochain est dans 15 mn (oui, on est impatient en banlieue …)

Quand tous les candidats semblent chercher une utilité au Curviabus (moi j’ai jamais compris à quoi il servait), pourquoi pas celle-ci ?

Qu’en pensent nos candidats ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *