Thème de campagne – Espaces verts, parcs, liaisons vertes …

Dur de le croire tant Courbevoie est associé dans l’imaginaire collectif à La Défense et au béton, mais notre ville est tout de même 4 fleurs au classement villes fleuries. Pour autant, on sent qu’il reste du travail. Que nous proposent les candidats sur le thème des espaces verts ?  

Je suis venu habiter à Courbevoie après y avoir travaillé quelques années, aussi bien du côté de La Défense / Gambetta que du côté de Bécon. Et s’il y a bien une chose que je ne pensais pas y trouver, ce sont des espaces verts. En effet, pour qui traverse la ville régulièrement en voiture, difficile de trouver beaucoup de verdure.
En pourtant, j’ai été particulièrement surpris par le nombre de petits parcs et squares cachés au milieu des immeubles. En cherchant bien, ils sont nombreux et en tant que parent, on en devient vite familier.

A Courbevoie, pas de candidats EE-LV cette année pour défendre le thème des espaces verts et autres liaisons vertes. Pourtant il reste encore du travail. Revue des principales propositions des candidats.

1/ Candidat Divers Droite – Arash Derambarsh

Au moins ce sera rapide. Aucune proposition relative aux espaces verts ou aux circulations douces dans le programme d’Arash. Rien du tout. Il s’agit pourtant d’un thème relevant exclusivement de la compétence du maire.

2/ Candidat Front de gauche – Khalid Ait Hamou

Même chose, rien dans le (court) programme

3/ Candidat UMP – Jacques Kossowski

On trouve plus d’ambition sur cette thématique dans le programme de Jacques Kossowski à travers 3 idées intéressantes :

– La proposition phare semble être un programme ‘Quartiers apaisés’, qui consisterait à valoriser et embellir les rues et les espaces publics de chaque quartier. Sur le papier, ça sonne bien jusqu’à la mention ‘sur le modèle de la rue J.P. Timbaud. On comprend alors qu’il s’agit principalement d’agrandir et d’embellir les trottoirs, et de réduire un peu la route. C’est très positif, les rues sont effectivement beaucoup plus jolies, mais au final ça ne change que peu les transports.

– La rénovation du parc de Bécon : effectivement, le parc de Bécon est vaste mais un peu triste. On imagine facilement qu’il puisse être beaucoup plus mis en valeur. Après le programme ne précise pas grand chose de plus.

– Création de trames vertes : il est là question d’étendre les liaisons vertes sur la ville pour les piétons et les cyclistes. Quelles liaisons ? Quelle ampleur ?  Parce qu’en l’état, c’est moins que le service minimum. Aujourd’hui, rien ne permet d’aller faire une simple promenade en vélo en famille. Des précisions seraient donc les bienvenues.

4/ Candidat PS – Jean-André Lasserre

– Création de liaisons douces : dans le programme du candidat, on trouve un plan indiquant les ‘liaisons douces’ sur lesquelles piétons et vélos seraient prioritaires. On retrouve semble-t-il dans ces axes l’avenue Gambetta, la rue de Bezons (dont je reparlerai dans un autre article), le boulevard Aristide Briand et la Rue de la Paix. On peut donc rêver de voir ces gros axes routiers verdir, même si la saturation routière existante sur certains d’entre eux pose la question du plan de circulation.

Métamorphoser le Parc de Bécon : comme dans le programme UMP, on retrouve cette proposition.

Prolonger l’ouverture de certains parcs le soir : effectivement, au printemps ou à l’automne, qu’il est désagréable de se faire sortir du parc à 18h alors qu’on profite des derniers rayons du soleil.

Proposer des jeux pour les enfants, des bancs plus confortables : pour le coup, j’appelle ça meubler le programme. Les jeux pour les enfants sont nombreux à Courbevoie, difficile de trop y redire. On pourrait seulement critiquer la rénovation récente de certains parcs à base de jeux en bois uniquement, peu appréciés des enfants (rien de vaut les toboggans et les balançoires…). Concernant les bancs, j’avoue qu’ils sont confortables… comme des bancs. Ni plus, ni moins !

– Rendre plus conviviaux les petits squares de la ville : ok, ça à l’air intéressant même si concrètement je ne vois pas ce que ça veut dire. Je pense que chaque maire, à la création d’un square, essaye de le rendre convivial. Personne ne se dit : ‘tiens, je vais rendre ce square désagréable’

En termes d’ambitions ‘vertes’ pour la ville, léger avantage donc à Jean-André Lasserre, même si les programmes pourraient tous êtres plus ambitieux.

Osons quelques propositions en plus de celles des candidats : 

– Rues fermées le dimanche : sur le modèle de ce qui se pratique à Paris, pourquoi ne pas fermer à la circulation certaines rues le dimanche pour les rendre aux piétons et aux vélos ? Un peu comme les quais libres, j’imaginerais bien notamment le quartier rue de l’Alma, rue de Bezons, rue de Colombes, ces axes pouvant facilement être contournés en voiture le dimanche.

– Liaisons entre les parcs : on l’a dit, les parcs et squares sont nombreux à Courbevoie. Pourquoi ne pas essayer de les lier entre eux autant que possible par des liaisons douces pour les piétons et les cyclistes ? J’imagine notamment bien quelque chose de possible entre les parcs Diderot / Charras / Pleiades / Front de Seine / Quais de Seine

– Rénover le parc Diderot : un des plus grands parcs de Courbevoie, le parc Diderot est plutôt esthétique mais franchement peu utilisable pour les familles. Essayez de vous y promener avec une poussette pour comprendre… Ce parc central pourrait être plus mis en valeur pour être plus fréquenté. Le week-end, on trouve plus de monde dans le tout petit square Charras que dans ce grand parc …

– Lancer un grand plan pistes cyclables : Courbevoie manque grandement de pistes cyclables. Créer plus d’espaces sécurisés pour les vélos pourrait faciliter les circulations douces au sein de la ville.

– Liaison avec le Bois de Boulogne : le Bois de Boulogne n’est pas loin de Courbevoie. Pourtant, s’y rendre en vélo n’est pas une partie de plaisir. Imaginer une liaison cycliste allant de Courbevoie à Boulogne avec la collaboration de Puteaux faciliterait les déplacements le week-end. On pourrait aussi imaginer cette liaison passant par l’Ile de Puteaux.

Dans tous les cas, espérons que la prochaine mandature apportera de nouveaux efforts dans le verdissement de Courbevoie. Bientôt la 5e fleur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *