1ere Réunion du Conseil de Quartier Coeur de Ville

Fraichement désigné parmi les représentants du conseil de quartier Coeur de Ville à Courbevoie, me voici donc en ce 23 septembre 2014 à la première réunion publique du conseil de quartier. Que s’y est-il passé ? Que fait-on dans un conseil de quartier ? Est-ce qu’on y mange bien ? Réponses sur ce blog !

Bienvenue !

Pour commencer par la fin et casser immédiatement le suspense, nous avions beau être installés à 20h30 dans une cantine de gymnase, on ne mange pas dans un conseil de quartier. Ni champagne, ni petits fours, ni plateau fromage / charcuterie, ni même quelques malheureux macarons, rien ! Et heureusement peut-être car sans l’appel du ventre nous aurions pu rester encore bien des heures à palabrer ! Note pour plus tard : comme pour les conseils municipaux, penser à amener une boite de Kinder la prochaine fois…

Ceci étant, même si on ne mange pas, on est bien accueilli avec notamment une très jolie petite mallette du conseiller de quartier (en photo). Contenant un cahier, des documents explicatifs, une clé USB et même un porte-clés, nous sommes parés pour faire notre devoir ! Dommage quand même qu’il manque le pin’s ‘Conseil de quartier’, ça aurait été la classe. Ainsi, si vous croisez dans votre rue quelqu’un avec une jolie mallette Courbevoie en carton recyclé, c’est probablement votre conseiller de quartier ! Profitez-en pour lui poser toutes vos questions, surtout si cela a un rapport avec la sécurité !

Qui, Quoi, Comment ? 

Mais au fait, un conseil de quartier, c’est quoi ? Il s’agit d’une obligation pour les villes de + de 80 000 habitants. Celles-ci doivent découper le territoire en quartiers (4 quartiers à Courbevoie) et doter chaque quartier d’un adjoint au maire (Mr Georget pour Coeur de Ville) chargé d’animer le quartier, puis désigner des représentants. Si la ville est obligée de former des conseils de quartier, le mode de désignation et de fonctionnement sont décidés par chaque municipalité. Ainsi, il semble que les conseils de quartiers n’aient pas parfaitement fonctionné lors de la précédente mandature pour avoir été notamment trop politiques. Les nouveaux conseils de quartiers ambitionnent donc d’être des espaces de discussion citoyens plus détachés des jeux politiques de la ville. Tant mieux, ou sinon, il fallait pas m’inviter !

Ainsi, 30 représentants pour chaque quartier ont été désignés par chaque groupe municipal proportionnellement à la représentation des groupes. Les représentants sont élus pour 3 ans renouvelables. Ils sont choisis parmi les habitants engagés dans la vie locale, et moi.

Au conseil de quartier Coeur de Ville, on notera positivement une quasi parité homme / femme, et des personnes d’origines diverses et représentant toutes les parties du quartier. Seul déséquilibre, l’âge ! Soit il y a peu de jeunes à Courbevoie, soit ils préfèrent faire la fête sur les quais de Seine, mais en tout cas ils n’étaient pas nombreux au Conseil de Quartier. Ainsi, les 40 – 70 ans sont largement majoritaires et les 20 – 40 ans peu nombreux. Dommage pour la représentativité et la variété des points de vue.

Autre point commun, l’ancienneté. Globalement, tous les représentants du quartier Coeur de Ville habitent Courbevoie depuis plus de 10 ans et connaissent donc très bien la ville. Détail pratique donc, si vous voulez participer à une course d’orientation de nuit par temps de brouillard dans Courbevoie, demandez de l’aide à vos représentants de quartier, vous serez sûrs de gagner !

On notera enfin que la majorité des représentants étaient nouveaux et ne faisaient pas partie des précédents conseils de quartier.

En termes de fonctionnement, 2 réunions publiques auront lieu chaque année, plus d’autres réunions en fonction des besoins, potentiellement autour de groupes de travail.

A quoi ça sert ? 

Bon au fait, vu qu’on mange pas, pourquoi on est là ? Le conseil de quartier peut être consulté par la mairie pour les différents sujets ayant trait à la ville, et notamment la politique de la ville. Après, le maire n’est pas obligé de tenir compte de l’avis du conseil de quartier, mais qu’il sache tout de même qu’on sera vexé s’il le ne fait pas ! Le conseil de quartier peut notamment être associé aux projets structurants de la ville, et il y en a de nombreux sur coeur de ville (qui représente tout de même 29 000 habitants sur les 88 000 de Courbevoie)

Celui-ci sert aussi de carnet de doléances pour remonter à la mairie les vrais problèmes du quotidien, et râler un peu parce que ça fait du bien. Une sorte de café du commerce, sans le café quoi !

Le conseil de quartier permet donc à la mairie de se rapprocher des habitants à travers les représentants, d’être informé des besoins locaux des habitants et d’avoir des avis sur les projets.

Bientôt, à Courbevoie…

Ainsi avons-nous eu lors de ce premier conseil de quartier une rapide présentation des grands projets programmés à Coeur de Ville

  • Le plus gros projet concerne la rénovation du coeur de ville en question, et notamment le superbe centre commercial Charras. Rappelons pour les néophytes en Courbevoisie que Charras est le centre commercial situé au coeur de Courbevoie, et qu’il est à peu près aussi accueillant qu’un taxi parisien. Il est donc prévu une rénovation du centre et des espaces publics dont la principale difficulté est la multiplicité des intervenants dans un complexe où se croisent la ville, des copropriétés, des particuliers, des sociétés… Pour rénover le centre commercial, l’exploitant Corio avait commencé à racheter les surfaces, 70% à ce jour. Cependant, Corio ayant été racheté cet été par une autre société, la ville est en attente pour savoir comment va évoluer le projet. Bref, Charras restera sans doute encore un certain temps le champion du nombre de boutiques vides !
  • Un 2e projet important concerne la rénovation de la piscine avec la création d’espaces ludiques et la refonte des accès à l’espace piscine / patinoire. Il manquerait plus que la piscine apprenne aux enfants à nager et ce serait parfait !
  • Un concours a aussi été lancé pour la refonte de la Place Hérold afin de mieux concilier le trafic automobile et les circulations piétonnes.
  • Surtout, la grande nouvelle est qu’un projet de refonte de l’axe Bezons / Marceau sera lancé avant la fin de l’année, avec prochainement un concours d’architecte. Nous n’en saurons pas plus ce soir sur le contenu exact du projet, mais je le suivrai avec la plus grande attention. En rêvant un peu, peut-être aurons nous bientôt une rue commerçante où l’on puisse se croiser à deux personnes en même temps ? Peut-être pourrons-nous imaginer avoir des trottoirs plats ? A suivre donc !
  • Sera aussi lancé prochainement un concours d’architecte pour la création du Lycée International Lucie Aubrac qui accueillera 1500 élèves dans le quartier Victor Hugo
  • Enfin, est prévu un réaménagement de la place des Pléiades afin de rendre ce cadre plus agréable.

Courbevoie – Sarcelles : même combat !

Après ces présentations, les représentants de quartier ont pu poser des questions et commencer à remonter les problèmes du quartier. Je ne saurais faire ici de liste exhaustive mais il a notamment été question :

  • Des problèmes de sécurité de la rue de Colombes où on ne peut plus aller acheter son shit tranquille sans être embêté par les habitants (ou l’inverse ?)
  • Des problèmes de sécurité rue Pierre Lhomme à cause des scooters Planet Sushi (bon, ça c’était moi)
  • Des problèmes de sécurité des quais de Seine où il y a des jeunes (on a retrouvé les jeunes de Courbevoie !) qui font du bruit et qui crient à 4 heures du mat’ (ah zut, on aurait peut-être préféré qu’il n’y ait pas de jeunes tout compte fait)
  • Des problèmes de sécurité Avenue de la République à cause des trottoirs trop petits (quelle idée aussi de marcher à pied dans une ville conçue pour les voitures ?)
  • Des problèmes de sécurité toujours Avenue de la République pour cause d’un bar bizarre (décidément, mieux vaut éviter cette rue)
  • Des problèmes de sécurité des voitures qui roulent trop vite rue Victo Hugo (les misérables!)
On l’aura noté, les sujets relatifs à la sécurité et au civisme ont eu la part belle dans cette première réunion. Du coup, en sortant du conseil de quartier, on rentre chez soi en pleine nuit un peu stressé de devoir traverser un tel coupe-gorge !
Rendons grâce en tout cas à la mairie d’avoir distribué à chacun dans la boite du conseiller de quartier un plan de la ville. Pratique pour jouer avec ses voisins à qui trouvera le plus vite la rue dont on parle (j’ai perdu).

Mesdames, Messieurs, le Public !

On ne saurait terminer un compte rendu de cette réunion sans parler du public. Et oui, il s’agissait donc d’une des deux réunions publiques annuelles du conseil de quartier. Le public a répondu présent, étant même probablement plus nombreux que les représentants ! Et ils n’étaient pas là pour le buffet (heureusement), mais pour entendre, n’hésitant pas à protester vivement quand un timide représentant de quartier ne parlait pas assez fort.

Dans le règlement du conseil de quartier était prévu un temps de question / réponses du public de 30mn à la fin de la réunion. Les élus ont bien tenté vaillamment de faire respecter le règlement. Mais à force de se faire reprendre comme des écoliers par les mamies en colère du public, la digue a finalement cédé. A partir de là, les questions du public ont pris le pas sur les discussion des représentants, au risque parfois de monopoliser la discussion sur des sujets qui avaient manifestement été déjà débattus par ailleurs. On comprendra mieux pourquoi certaines réunions se tiendront sans public…

To Be Continued…

Première réunion de conseil de quartier animée et intéressante. Réunion permettant de faire un peu connaissance et d’appréhender le fonctionnement avant de lancer les vrais sujets. Notons aussi la belle participation des représentants du quartier, très peu n’ayant pu être présent. Un conseil prometteur !

Si les prochaines dates du conseil de quartier Coeur de Ville ne sont pas encore connues, notons tout de même 2 dates à venir intéressantes :

  • Le 7 octobre aura lieu une réunion publique d’information sur le projet Eole (prolongement de la ligne E notamment de St Lazare à La Défense) qui viendra entre autre éventrer le boulevard Gambetta.
  • Le 6 novembre au centre évènementiel, une réunion publique avec les adjoints au maire où les habitants pourront venir poser leurs questions (et je prends le pari que beaucoup de questions concerneront… la sécurité !)

Enfin, en tant que nouveau conseiller du quartier, n’hésitez pas à me faire part des sujets que vous aimeriez voir remonter lors des prochaines réunions !

A suivre…

 

2 pensées sur “1ere Réunion du Conseil de Quartier Coeur de Ville

  • 9 octobre 2014 à 9 h 49 min
    Lien Permanent

    <bonjour,

    Et bravo, tres drole !

    J’avais une question ? A Charras, vu l’age de l’engin, n’y aurait il pas d’amainte ?
    Ca permettrait au Prefet de fermer le centre (enfin, ce qu’il en reste) pour cause de péril sanitaire et du meme coup, la ville pourrait lancer une procedure de Déclaration d’Utilité Publique (DUP) dans l’Interet General et soit obliger les proprietaires à faire les travaux (çà s’appelle une DUP Travaux), soit une DUP « normale », c’est à dire proceder aux expropriations (moyennant finances quand meme) afin de devenir proprietaire et réhabiliter le centre commercial (adieu souris et pigeons dans les rayons alimentaires !) , la piscine et la patinoire.
    C’est pas un beau projet çà ?
    Dans d’autres communes çàserait dejà fait depuis longtemps !
    Allez, bon courage.

    Répondre
    • 17 décembre 2014 à 20 h 42 min
      Lien Permanent

      Merci de votre message. Charras est probablement bourré d’amiante, mais à ma connaissance c’est plus un frein qu’autre chose : en effet l’amiante pose problème dans le cas où elle se diffuse, donc en cas de travaux. Tant qu’on ne touche à rien, ça n’est pas un problème. Que la ville devienne propriétaire du centre n’est pas spécialement dans ses attributions. Mais je suis d’accord que même si le problème est compliqué, il doit bien exister une manière de forcer les propriétaires à avancer. A suivre…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *