Rythmes Scolaires 2015 et Tarifs

Le 15 juin 2015 avait lieu à Courbevoie un conseil municipal dédié au seul sujet des tarifs des activités scolaires et post-scolaires pour 2015. L’occasion de revenir sur la nouvelle organisation des rythmes scolaires récemment adoptée pour la nouvelle année scolaire. Tout savoir sur le blog !

L’ordre du jour se limitait donc à un seul point « Rythmes scolaires – Approbation des tarifs à compter du 1er septembre 2015 ». Mais plus encore que des tarifs, il fut question de la nouvelle organisation des rythmes scolaires des écoles de Courbevoie officialisée début juin. En entrant, j’espérais être sorti 20mn plus tard, mais que nenni ! Le débat fut intense…

1/ La nouvelle organisation des rythmes scolaires

 

Rythmes Scolaires Courbevoie 2015

A cette nouvelle organisation, le groupe Tous Pour Courbevoie par la voix de Jean-Philippe Elie a porté un certain nombre de critiques. Les réponses furent apportées essentiellement par Jean Spiri, adjoint au maire en charge des écoles. Je tente ici une audacieuse interprétation des débats, et y ajoute mon grain de sel quand même :

La critique :

La nouvelle organisation s’appuie sur le décret Hamon qui permet de regrouper les TAP sur 1/2 journée, contrairement à ce qui était prévu par la loi initiale. Il était plutôt prévu pour les communes rurales, ou celles ayant une réalité locale particulière. Courbevoie pouvant difficilement être classée commune rurale, même avec des ruches, quelle réalité particulière justifierait ce choix, sachant qu’actuellement seules 6% des communes auraient fait ce choix de regrouper sur 1/2 journée.

La réponse : 

L’explication tiendrait au constat sur les dysfonctionnements de l’organisation actuelle, la fatigue des enfants, la cohabitation compliquée au sein de l’école. Il fallait donc trouver une autre solution qui a été discutée avec les différentes parties concernées. Dans les communes des Hauts de Seine, plusieurs autres villes ont aussi fait ce choix.

L’avis de moi :

Si seulement 6% des communes avaient fait ce choix en 2014, notamment dû à la parution tardive de ce décret en 2014, il est probable que le chiffre soit différent en 2015, beaucoup d’autres villes semblant avoir des problèmes avec une organisation comparable à Courbevoie…

La critique :

L’organisation aboutit à 3 journées de 6 heures pour les enfants, ce qui serait mauvais pour leur attention, et la réforme serait donc au détriment de l’intérêt de l’enfant.

La réponse : 

Sur l’intérêt de l’enfant, il y a plein d’études qui disent tout et son contraire. Par exemple, le site de l’éducation nationale indiquait récemment que la période d’attention des enfants serait la meilleure entre 15h30 et 16h30, heure où ils n’ont pas classe actuellement. Faute d’étude concluante, la mairie tient surtout compte des demandes des parents et des enseignants à travers les fédérations de parents d’élève et les conseils d’école.

L’avis de moi :

La nouvelle organisation a plein d’avantages, mais c’est sans doute son principal défaut que d’allonger la durée des cours 3 jours / semaine, et notamment l’après-midi.

La critique :

Regrouper les TAP sur 1/2 journée le dredidredi après-midi encouragerait beaucoup de parents à partir en Normandie dès le vendredi midi, avec donc une absence de 2 jours 1/2 pour les enfants, ce qui serait mauvais pour leur vigilance en classe les premiers jours de la semaine.

La réponse : 

Pour la nouvelle organisation, la mairie avait proposé plusieurs options, et notamment le choix entre le jeudi après-midi et le vendredi après-midi. Pour la mairie, les 2 options sont strictement identiques et le choix était laissé aux conseils d’école. Au passage, les résultats des votes des conseils d’école de Courbevoie sur le sujet du changement des rythmes scolaires :  :

  • Question : voulez-vous conserver les rythmes actuels. Pour : 11/36, Contre 25/36
  • Question : Faut-il finir l’école à 16h10 ou 16h30 ? 16h10 : 11/36 (les mêmes ?), 16h30 : 20/36, ex aequo :5/36
  • Question : jeudi ou vendredi pour les TAP ? Jeudi : 2/36, vendredi : 33/36, ex aequo : 1/36

Les résultats sur les attentes des parents étaient donc sans appel.

Par ailleurs, selon la mairie, il y aurait à Courbevoie des parents avec un vrai travail et qui ne pourraient pas partir en week-end tous les vendredi midi.

L’avis de moi :

C’est sûr qu’en posant la question ainsi aux parents et aux enseignants, le résultat était prévisible. Est-ce pour autant vraiment l’intérêt des enfants ? La somme des intérêts particuliers fait-elle l’intérêt collectif ? Pas sûr, même s’il est en tout cas bien certain que cette organisation était clairement celle qu’attendait la majorité des parents et enseignants. Cela étant, vive les long week-end !

La critique :

A Puteaux où cette organisation est mise en place, il y a seulement 46% de participants aux TAP, ce qui est à peine plus que la participation à une élection locale.

La réponse : 

A Courbevoie, avec l’organisation actuelle, il y a 53% d’enfants qui participent aux TAP.

L’avis de moi :

Je laisse les forts en math faire la comparaison, mais on devrait aboutir à une histoire de bonnet blanc ou l’inverse…

La critique :

On passerait de 4h de TAP actuellement (1h les lundi / mardi / jeudi / vendredi) à seulement 3h le vendredi

La réponse : 

Oui, mais actuellement avec le temps de regrouper les enfants et le temps du goûter, il ne reste le plus souvent que 45 mn de TAP donc presque pareil au final.

L’avis de moi :

Ben oui mais pour ceux qui voudraient inscrire leurs enfants juste à l’école et aux TAP, ils devront quand même aller les chercher 30mn plus tôt 4 jours par semaine. Ou payer un mode de garde supplémentaire.

La critique :

Il n’y a toujours pas de cantine le mercredi pour ceux qui ne vont pas au centre de loisirs mais qui veulent quand même manger pour pas cher.

La réponse : 

La mairie ne veut pas augmenter les dotations à la cantine qui coûte cher. Il a donc été proposé aux associations de parents d’élèves que tout le monde paye un peu plus cher la cantine pour rendre possible l’accueil le mercredi. Les associations étaient contre, donc pas de cantine le mercredi.

L’avis de moi :

Pas de bras, pas de chocolat !

La critique :

Pourquoi ne pas avoir proposé aussi au vote une solution sur deux 1/2 journée comme cela se pratique à Paris par exemple ?

La réponse : 

Cette solution a été évoquée, mais les parents d’élèves consultés ont largement préféré la solution de regroupement sur une 1/2 journée, c’est pour cette raison qu’elle a été retenue. De plus, cela aboutit à faire finir les élèves le soir a des horaires différents, ce que n’aime pas l’éducation nationale.

L’avis de moi :

En effet, le sondage d’une association indépendante de parents d’élève sur le sujet était assez révélateur… Dommage je trouve car l’option des deux 1/2 journée avait aussi ses avantages.

La critique :

La suppression de la garderie le matin entre 7h30 et 8h serait pas cool pour les 168 familles qui en bénéficient.

La réponse : 

Cet accueil concernent très peu d’enfants dans les écoles, et coûte 200 000 euros / an à la Mairie. Ils cherchent d’autres solutions de type associative pour aider les parents ayant des difficultés.

L’avis de moi :

Ok mais les chers bénéficiaires de ce temps avant l’école aimeraient peut-être en être informés pas trop tard ?

La critique :

La concertation sur les nouveaux rythmes s’est faite dans la précipitation et l’opacité, alors qu’il y avait eu 90 réunions pour l’organisation de 2014.

La réponse : 

Il y a eu en effet moins de mois de concertation qu’en 2014, cependant les organisations de parents d’élève des différentes écoles, ainsi que les enseignants et les directeurs d’établissement ont été consultés à plusieurs reprises, avec beaucoup de réunions de discussion.

L’avis de moi :

Effectivement, difficile de dire qu’il n’y a pas eu concertation. J’ai relaté sur le blog un certain nombre d’entre elles. Et la proposition finale, quoi qu’on en pense, reflète bien le souhait de la majorité, comme l’ont montré les différents sondages réalisés par les parents d’élèves. Mais le pire est de se dire que pour 2014, 90 réunions ont été nécessaires pour arriver à un résultat plus que bof… Il y en a qui devaient roupiller pendant ces réunions !

2/ Les nouveaux tarifs

Venons-en (enfin) au coeur du débat, les nouveaux tarifs des activités scolaires et post scolaires (TAP, Garderie) à Courbevoie pour 2015

Tarifs Scolaires Courbevoie 2015

Selon Jean Spiri, cela représente une économie de l’ordre de 50% sur les TAP pour les parents, qui bénéficient ainsi des 3/4 des économies réalisées par cette nouvelle organisation.

Rappel des tarifs 2014 

Tarifs Scolaires 2014 Courbevoie

Globalement :

  • Le coût de la cantine est inchangé
  • Le coût des TAP diminue mais il faut maintenant y ajouter le goûter
  • Le coût de la garderie du soir augmente
  • La garderie du matin est plus courte, mais c’est le cadeau de la maison, elle devient gratuite.

Pour se faire une idée au final, prenons donc un exemple pour un enfant en maternelle, tranche H, qui irait à l’école tous les jours jusqu’à 18h30, qui ne partirait pas en Normandie le vendredi, qui irait à la cantine et sans compter le mercredi. Auparavant, le goûter était inclus dans le prix du TAP, et ne l’est plus. De plus, le coût de la garderie du soir augmente de son côté, puisque celle-ci sera maintenant plus longue d’1/2 heure qu’auparavant.

Coût 2014 :

  • Repas : 16,48€ / semaine
  • TAP : 6,72€ / semaine
  • Garderie le soir : 3,12€ / semaine
  • Total : 26,32€

Coût 2015 :

  • Repas : 16,48€ / semaine
  • TAP : 2,53€ / semaine
  • Gouter : 2,28€ / semaine
  • Garderie le soir : 4€ / semaine
  • Total : 23,01€

Soit une économie totale de 3,31 euros par semaine, pour un coût de l’école 12,5% moins cher qu’en 2014. Sur 1 mois, chaque famille pourra donc offrir à ses enfants un repas au Mc Do avec les économies réalisées !

Ramené au coût des TAP + goûter, cela revient dans cet exemple à 28,4% de réduction, assez loin des 50% annoncés, en tout cas si on souhaite toujours donner à manger à nos enfants. En fait, les chiffres annoncés concernent le seul TAP, déduit du gouter, donc un part relativement faible du coût total de l’école.

3/ Conclusion

Au final, un débat intéressant lors de ce conseil municipal qui a permis de faire le tour de l’ensemble des questions relatives à l’application de ces nouveaux rythmes scolaires à Courbevoie.

La majorité municipale à voté pour, le groupe d’opposition Tous pour Courbevoie a voté contre.

Le projet proposé est-il le meilleur pour les enfants ? Nous verrons en 2015, mais il correspond en tout cas à une bonne synthèse des attentes des parents. Avec en bonus une réduction du coût des TAP qui, si elle n’est pas tout à fait celle promise, reste intéressante pour les familles. Rendez-vous l’année prochaine pour le bilan de cette expérience !

 

4 pensées sur “Rythmes Scolaires 2015 et Tarifs

  • 16 juin 2015 à 22 h 07 min
    Lien Permanent

    merci pour ce billet !
    ma seule crainte est que les 3 journées de six heures soient un peu longues pour nos piou-piou
    on verra bien

    Répondre
    • 16 juin 2015 à 22 h 20 min
      Lien Permanent

      Merci de votre commentaire. Je suis d’accord, les journées de 6 heures sont un défaut de ce fonctionnement. Comme à mon sens la pause méridienne trop longue, mais apparement impossible de faire moins. Nous verrons…

      Répondre
  • 16 octobre 2015 à 15 h 40 min
    Lien Permanent

    Salut Pierre, alors, plus d’articles depuis juin ? 🙂 Des suggestions de sujets : le parc des Tournelles étendu sans les jeux pour le moment, les travaux place Hérold auxquels on ne comprends pas (encore) grand chose, les évènements à venir, le casse tête des actis périscolaires, le non paiement en crèche à partir de 4 jours d’absence… A bientôt j’espère 🙂

    Répondre
    • 17 octobre 2015 à 10 h 09 min
      Lien Permanent

      Effectivement, ce ne sont pas les sujets qui manquent, mais mon temps disponible encore plus contraint en ce moment… Mais point d’inquiétude, dès qu’un peu de temps reviens, j’en ferais de même !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *